La marque Allemande Sharkoon, présente depuis 2003 sur le marché des périphériques gamers mais aussi des boîtiers PC ainsi que des chaises gaming continue d’étoffer sa gamme de produits pour conquérir le cœur des gamers du monde entier. Issue de la série des souris gaming, la Light² S fait partie d’un panel privilégiant la légèreté, la réactivité ainsi qu’un tarif très abordable.

Teaser

Caractéristiques

  • Capteur optique PixArt PAW3327 de 200 à 6200dpi
  • Fréquence 1 000 Hz
  • Accélération jusqu’à 30 G
  • 8 boutons programmables
  • Possibilité de paramétrer jusqu’à 5 profils utilisateur
  • Mémoire interne 16ko
  • Poids de 78gr
  • Câble textile tressé 1,8 m
  • Connexion USB plaquée or
  • Rétro éclairage RGB personnalisable
  • Commutateurs Omron longue durée : 10 millions de clics minimum
  • Dimensions (L x P x H) : 126 x 66 x 40mm
  • 4 patins en PTFE

Déballage et premières impressions

Sharkoon a retravaillé le design de ses emballages et on peut dire que le modèle Light² S est bien mis en valeur. Moderne, haut en couleur grâce aux photos haute définition et une typographie qui donne du relief, l’emballage n’a rien à envier aux marques concurrentes cependant, contrairement au modèle Sharkoon SGM3 testé précédemment, il n’est pas possible d’avoir un visuel de la souris.

test souris gaming Sharkoon Light² S

A l’ouverture, on remarquera que la souris est simplement maintenue par un socle en carton. Pas de plastique ni de sachet d’emballage mais dans un soucis de marketing et dans la mouvance écologique actuelle on peut dire finalement que c’est un bon point pour Sharkoon !

La Sharkoon Light² S est fournie avec un livret d’utilisation traduit en plusieurs langues dont le français accompagné de quatre patins de rechange en PTFE.

Design et qualité de fabrication

Au premier abord, la Sharkoon Light² S semble très légère. Certes, c’est ce pourquoi elle a été conçue mais cela donne un côté fragile à la souris.

La coque alvéolée est en plastique ABS noir classique. Celle-ci est strictement symétrique afin de permettre une compatibilité totale avec les droitiers ou les gauchers. Chose que l’on ne retrouve pas toujours chez les concurrents.

test souris gaming Sharkoon Light² S

Un liseret blanc parcourant la périphérie de la Light² S laisse apparaître l’éclairage RGB que l’on perçoit aussi à travers les alvéoles de la coque.

test souris gaming Sharkoon Light² S

Les boutons de « clic gauche » et « clic droit » sont fait de la même matière que la coque et ne disposent pas de soft touch. Les interrupteurs Omron utilisés sont annoncés pour 10 millions de clics.

test souris gaming Sharkoon Light² S

La molette est recouverte d’un revêtement caoutchouc. Le défilement est fluide et la rotation n’a aucune gêne. Le « clic molette » n’est pas d’une grande qualité mais fonctionne correctement.

test souris gaming Sharkoon Light² S

Au sommet de la souris, nous retrouvons un bouton permettant de changer le DPI du capteur de la souris de 200 à 6200DPI.

De part et d’autre de la souris se trouvent deux boutons supplémentaires en parfaite symétrie également. Ce qui porte le total de boutons à 8 qui sont entièrement programmables.

En ce qui concerne le cordon, celui-ci est en câble textile ultra-flexible de type para-corde. C’est plutôt étonnant mais vraiment efficace car il permet une rapidité de mouvement et aucune gêne dans les déplacements.

test souris gaming Sharkoon Light² S

Prise en main et ergonomie

L’ergonomie de la Sharkoon Light² S est pensée pour être ambidextre. Elle est donc totalement symétrique. Les boutons tombent sous les doigts pour ceux qui ont l’habitude de placer la main en position « griffe » sur la souris. La Sharkoon Light² S sera plutôt adaptée aux petites mains car son dôme n’est pas trop prononcé et sa longueur de 126mm fait que les grandes mains se retrouvent avec les doigts qui dépassent des « clics gauche et droit ». Ce qui oblige à décoller la paume pour cliquer correctement.

test souris gaming Sharkoon Light² S

Capteur et glisse

Le capteur optique PixArt PAW3327 équipant la souris Light² S peut être réglé jusqu’à 6200dpi. Ce qui est amplement suffisant pour un usage non poussé en jeu comme en bureautique.

Les quatre patins en PTFE disposés aux coins de la souris apportent une glisse agréable qui, combiné au poids plume de la souris, rendent son utilisation très fluide. La Sharkoon Light² S est fournie avec 4 patins de rechange suplémentaires.

Logiciel et profils

Le logiciel Sharkoon Light² S est téléchargeable sur le site officiel. Il permet une totale personnalisation de chaque bouton de la souris et l’enregistrement sous 5 profils différents.

Chaque profil dispose d’une configuration des boutons, de la vitesse du curseur, du défilement ou du double clic. Sur le second volet il est possible de régler le DPI des 5 variantes mémorisables. Vient ensuite le réglage de RGB avec 5 possibilités dont celle de l’éteindre complètement. Puis un volet permet la création de macros au nombre de 15 par profil.

Conclusion sur la souris Sharkoon Light² S

La Sharkoon Light² S est une souris petit budget (25€) pensée pour être ambidextre et légère. Elle s’adaptera à un usage bureautique ou gaming non soutenu pour les personnes qui cherchent une simplicité et une rapidité de mouvement grâce à son cordon ultra-flexible et son poids plume de 78g. Le RGB apporte une touche gaming à la Light² S qui malgré le plastique ABS plutôt « cheap » reste plaisante à utiliser lorsqu’on n’a pas de grandes mains.

Les plus :

  • Ambidextre
  • Poids plume
  • Cordon ultra-fléxible
  • Bonne glisse
  • Prix abordable

Les moins :

  • Fragilité
  • Peu adapté pour les grandes mains
  • Logiciel simpliste

Ou l’acheter ?

Liens utiles