Test Xiaomi Bluetooth Controller – Manette | PC / Mobile

Nous testons aujourd’hui l’unique modèle de manette proposé par la marque Xiaomi : la Xiaomi Bluetooth Controller. Manette sans fil fonctionnant en bluetooth, prévue pour une utilisation sur tablette, smartphone mais aussi PC, la marque vante les mérites d’un modèle défiant ceux des marques gaming.

Probablement peu d’’entre vous connaissent la marque Xiaomi : marque chinoise lancée en 2010, elle connait depuis sa sortie un essor absolument incroyable, proposant smartphones, tablettes et divers accessoires high tech (sport cam, webcam, gadgets USB…) qui font franchement oublier leur pays d’origine autrefois bien souvent connoté comme importateur de « camelotes » (appelons un chat un chat). Aujourd’hui, Xiaomi se positionne comme le 5ème vendeur mondial de smartphones : on peut raisonnablement se dire qu’ils savent donc ce qu’ils font dans le domaine.

Voilà plus d’un an que mon téléphone de tous les jours est un Xiaomi, suivi de près par une tablette (oui, je suis fan, mais je garde l’esprit critique ! lol), et tous deux me confortent au quotidien que les grandes marques célèbres en Europe se gavent méchamment en nous sortant des produits sur lesquels ils font dans les 500% de bénéf. Xiaomi vise juste en proposant des produits high tech de toutes gammes, mais surtout à des prix défiant toute concurrence. Ainsi, cette manette à moins de 20€ se positionne clairement comme la moins chère que nous ayons testée à la rédaction.

Et pour en revenir à notre sujet du jour : cette Xiaomi Bluetooth Controller va-t-elle se montrer à la hauteur contre les manettes bluetooth des marques purement gaming ? C’est ce que nous allons voir ensemble.

Caractéristiques techniques

  • Manette sans fil
  • Norme Bluetooth : 3.0
  • Fonctionnalités : moteur de vibration, accéléromètre 3 axes
  • Poids : 220 g
  • Dimensions : 15.6 x 10.4 x 6.5 cm

Déballage et premières impressions

Xiaomi ne fait pas dans le détail et fait totalement l’impasse sur le design de ses packaging : c’est un parti pris plutôt rare, surtout dans ce domaine, et cela pourra en dérouter certains.

Ainsi, on se retrouve avec cette Xiaomi Blutooth Controller avec ni plus ni moins qu’un simple carton… couleur carton ! (marron quoi 😉 ). Seul le petit logo « Mi » de la marque sur l’avant et quelques écritures en chinois (surement les références) sur le dessous viennent trahir cette monotonie. Un petit autocollant hologramme « CE » vient également confirmer la conformité du produit avec les normes de nos contrées.

Mais ce qui nous intéresse est à l’intérieur. Même constat dedans : pas de fioritures ! On retrouve la Xiaomi Bluetooth Controller avec un film plastique protecteur à l’arrière pour éviter des rayures prématurées, 2 piles AA (LR6) pour son alimentation et une petite feuille cartonnée entièrement en chinois montrant visiblement la manette et expliquant ses touches. Rien de plus, rien de moins.

La manette est 100% fabriquée en plastiques noirs de différentes textures. Le seul point commun est qu’ils sont tous d’excellente qualité, identique à ce qu’on peut retrouver sur les manettes officielles des différentes consoles. Les lignes sont sobres et le noir monochrome pas très gai. C’est une manette et rien qu’une manette que Xiaomi nous vend, et non un accessoire de mode customisé comme tant d’autres marques.

Alimentée par piles, la Xiaomi Bluetooth Controller est donnée pour une autonomie d’environ 100 heures de jeu : si je n’ai pas atteint ce total, il est clair que cette autonomie variera selon que vous utilisiez la manette avec ou sans vibration, pour un jeu, ou comme télécommande pour un média center par exemple. Dans tous les cas, il est clair qu’en jeu, elle tiendra plusieurs dizaines d’heures, d’autant plus si vous utilisez des accus rechargeables de qualité à la place des piles fournies.

A l’avant, on retrouve la disposition connue des manettes Xbox, avec les 2 sticks analogiques excentrés, le gauche au dessus du D-Pad, lui-même situé à la hauteur du joystick droit. Les joueurs Playstation seront dépaysés s’ils ne connaissent que la Dual Shock. L’appellation des 4 touches à droite est également fidèle à Microsoft : A, B, X et Y. Ces 4 touches et le D-Pad sont fait de plastiques brillant, alors que le reste de l’avant et les autres touches sont mats. Ce jeu de finitions différentes donne un certain style à la manette, et c’est plutôt réussi.

Les joysticks sont de forme concave (creusés sur le dessus), identique encore une fois à ce qu’on retrouve donc chez Microsoft, et sont « cliquables », ajoutant encore 2 touches à la Xiaomi Bluetooth Controller. Restent les 3 touches centrales : la plus grande au milieu ornée du logo « Mi » permet d’éteindre, allumer et associer la manette, la touche ovale au dessus à gauche est la touche « Retour » d’Android et la touche au dessus à droite est la touche « Menu ».

Au dessus de la manette, on retrouve les habituelles 4 gâchettes, reprenant cette fois les noms connus chez Playstation : les gâchettes le plus à l’avant appelées L1 et R1, numériques (actionnées / pas actionnées), et les 2 à l’arrière, L2 et R2, analogiques (permettant d’appuyer plus ou moins dessus, pour les jeux prenant en charge ce détail).

L’ensemble des touches sera bien sûr réaffectable à l’intérieur des jeux, dans les options (pour les jeux le permettant). La Xiaomi Bluetooth Controller offre également certaines autres fonctionnalités : 2 moteurs de vibration et un accéléromètre sur 3 axes permettent de rendre la manette compatible avec les jeux utilisant ces fonctionnalités.

Une première impression très positive donc, avec une manette offrant à la fois une qualité de fabrication évidente, mais aussi une ergonomie sans failles : il faut dire que Xiaomi n’innove pas sur ce point, mais pourquoi changer une équipe qui gagne ?

Une fois en mains, il faut avouer que la Xiaomi Bluetooth Controller s’avère parfaitement proportionnée, et ce pour un peu toutes les tailles de mains (validé au boulot auprès de collègues, toutes tailles de paluches confondues 😉 ) : l’ensemble des boutons tombe parfaitement sous la main sans forcer, les sticks sont très précis et la course fluide, absolument aucun reproche à faire !

Les différentes touches et sticks sont donnés pour une utilisation allant entre 10 et 20 millions de pressions/rotations : des centaines (milliers ?) d’heures de jeu en perspective, on n’en demandait pas tant. Quand on connait le prix des manettes officielles « de base » (je ne parle pas des versions customisées ou avec des options supplémentaires comme la Elite sur la Xbox One par exemple), on commence sérieusement à se demander ou passe notre argent… (quelle question naïve…).

Mais voyons un peu ce que cette Xiaomi Bluetooth Controller donne à l’usage.

Fonctionnement et utilisation en jeu

Je vais être honnête, sur smartphone et tablette, à part Clash of Clan et Boom Beach, je ne m’adonne pas trop aux loisirs vidéo-ludiques, c’est plus des jeux « bouche-trous » quand j’ai rien de mieux à faire.

Je me suis donc essayé pour l’occasion à Dead Trigger 2 et N.O.V.A 3, FPS à succès sur le Play Store, un peu plus appropriés pour l’essai de cette Xiaomi Bluetooth Controller. Un bref essai sur PC sur Far Cry 3 m’a également permis de me faire une idée.

Pour être honnête, ce que je craignais le plus était des incompatibilités logicielles, des problèmes de communication ou encore une latence importante entre l’appui sur les touches et la réaction dans le jeu. Il n’en a rien été à ma grande satisfaction. Après tout, le Bluetooth a déjà fait ses preuves sur les périphériques de jeu depuis plusieurs années, et cet accessoire chinois maîtrise parfaitement le sujet.

Sur appareil mobile ou sur PC, la Xiaomi Bluetooth Controller effectue un sans-faute en terme de réactivité et de « stabilité » : aucune latence donc, ni la moindre interférence, perte de communication ou autre. On joue aussi confortablement qu’avec n’importe quelle manette de console de salon.

La gestion des joysticks est parfaite, leur course étant très régulière, tout comme celui des gâchettes analogiques et autres touches. J’ai activé la vibration juste pour le test, n’étant personnellement pas fan de cette fonctionnalité, et aucun problème là non plus : la vibration est bien perceptible, les fans apprécieront.

A noter que je n’ai pas testé l’accéléromètre : mon manque de connaissance des jeux sur le Play Store ne m’a pas permis d’en trouver un compatible, mais pour être honnête, je ne suis pas sûr que cela apporte grand-chose, ni que beaucoup de jeux l’utilisent vraiment. A compléter ultérieurement donc si j’essaye prochainement un de ces jeux.

Je ne vais pas écrire 200 lignes pour vous dire que la manette a parfaitement rempli son rôle pendant les quelques heures de jeu : confort de jeu grâce à l’ergonomie, solidité, autonomie, que lui reprocher ? Je n’ai pas trouvé.

Conclusion sur le Xiaomi Bluetooth Controller

Xiaomi ne déroge pas à la règle avec la Xiaomi Bluetooth Controller, unique accessoire gaming de son catalogue : il nous offre un accessoire d’excellente facture, répondant présent sur tous les critères annoncés, et en réussissant surtout le tour de force d’être proposé à moins de 20€. Un rapport qualité / fonctionnalités / prix tout simplement bluffant.

Gamer occasionnel ou bien acharné sur smartphone et tablettes, ou même sur PC, il est évident que ce Xiaomi Bluetooth Controller joue dans les cours des grands, et pourra être comparé aux modèles des grandes marques sans honte.

Un excellent investissement, d’autant plus pour les gamers aux finances plus modérées. Et grâce à cette manette, j’ai pris goût aux jeux sur tablette (pas bien le casual ! :p )

Les plus :

  • Ergonomie excellente
  • Qualité de fabrication
  • Grande autonomie des batteries
  • LE PRIX !!!

Les moins :

  • Import chinois = pas de garantie (à moins de vouloir payer un colis SAV pour la Chine …)
  • Euh …

Ou l’acheter ?

Liens utiles

TAGGED :
Partager cet article
Suivre :
SierraNovember47 en quelques mots ? Joueur dès le plus jeune âge, sur consoles principalement, amateur de matos gamers efficaces et sans fioritures, avec un gros faible pour les casques audio, fan absolu de l'Agent 47 depuis Hitman premier du nom et des FPS réalistes de manière générale, ayant le souci du détail lorsque je cherche un nouveau matos et en écrivant mes tests, incapable d'en rédiger un de moins de 20 pages (au grand dam de l'équipe GamerStuff), voilà comment pourrait se résumer le profil de votre humble serviteur ! ;-)
Déposer un commentaire

Laisser un commentaireAnnuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quitter la version mobile